Secteur de l’Énergie: La transformation numérique au chevet du phénomène d’attrition